Algaia transfère son siège de Paris à Lannilis

Algaia. L'extrait d'algues entre de plus en plus fréquemment dans la composition de nombreux produits. Et pas seulement alimentaires. Photo credit : Nicolas Denoyelle / Ouest France

Spécialiste de la ressource biomarine, Algaia (Lannilis, 95 salariés, CA 2017 : 15,3 M€, CA visé 2018 : 18 à 19 M€, 90% à l’export) a racheté l’ex-usine Cargill à Lannilis, dédiée aux alginates. Elle y transfère son siège social. Elle dispose par ailleurs d’un centre de R&D à Saint-Lô en Normandie (12 salariés) ainsi que d’un bureau commercial à Paris.

En 2017, Algaia a levé 4 M€ auprès de la société israélienne Maabarot, ce qui lui permet de poursuivre ses investissements stratégiques pour devenir leader du marché des extraits d’algues. Depuis 2017, 5 M€ ont été investis à Lannilis, pour améliorer les standards de l’usine et les capacités de production au travers d’une nouvelle ligne désormais opérationnelle. La société entend désormais renforcer ses positions aux États-Unis et étendre ses activités hors de l’agroalimentaire et de la cosmétique vers l’agriculture et les biostimulants.

 

Source : Lettre API – 29/06/2018

Crédit photo : Nicolas Denoyelle / Ouest France