Comment Zeiss a fait de son site de Fougères son atout qualité

L'usine Zeiss de Fougères produit 3 000 verres d'optique quotidiennement. Crédit photo : Zeiss

La filiale française (Fougères, 310 salariés) de l’acteur majeur de l’optique et l’optoélectronique allemand Zeiss Vision (27.000 salariés ; CA : 5,4 Mds€) fournit 100% des verres de marque Zeiss pour le marché français et paraît désormais bien loin de son plan social de 2014. Après 3,5 M€ d’investissement depuis 2015 pour atteindre 3.000 verres par jour, la filiale ambitionne de fabriquer 4.000 verres par jour et d’atteindre 90M€ de ventes d’ici 2020, en misant sur le Made in France.

La notoriété de Zeiss ne cesse de progresser en France. Elle est aujourd’hui la deuxième marque d’optique la plus connue en France, derrière Essilor, et bénéficie d’une image « haut de gamme » et « qualitative ». Début 2018, la marque était distribuée chez 3.000 opticiens en France, touchant ainsi près de 7 millions de Français.

Zeiss devrait investir dans des machines ultra sophistiquées dans son laboratoire, ainsi que dans son service technique en ligne pour les opticiens. Le site pourrait construire un nouveau bâtiment pour remplacer l’existant qui n’est plus aux normes.

Zeiss mise aussi sur l’innovation. La dernière en date dans le domaine des verres d’optique est le traitement antireflet BlueProtect (verres bleus), qui protège les yeux de la lumière des écrans, ainsi que des verres qui réduisent le stress visuel. Le groupe se positionne également sur les lunettes de réalité augmentée et crée Tooz Technologies, une JV en partenariat avec Deutsche TeleKom, qui sera basée en Allemagne et aux Etats-Unis.

 

Sources : Journal des Entreprises – 26/02/2018, Lettre API – 13/02/2018

Crédit photo : Zeiss