La Brasserie Lancelot sur tous les fronts

Avec une croissance de 30%, la Brasserie Lancelot (Roc Saint-André, 48 salariés, CA 2017 : 20M€, groupe Phare Ouest – 73 salariés) a doublé son activité en 3 ans et veut encore la doubler dans les cinq années à venir pour atteindre 100.000 hectolitres. Pour accompagner son développement, son PDG Stéphane Kerdodé investit 4M€ dans son usine : matériel dernière génération, bureaux, magasin et espace de dégustation pour le public, pour clôturer les visites de la salle de brassage et de la distillerie. Car la brasserie se diversifie dans la production de spiritueux.

 

Production de spiritueux

Son whisky Galaad, qui vieillit en fût de chêne pendant 3 ans, sera commercialisé pour Noël 2020 et rejoindra le petit cercle des distilleries bretonnes qui proposent des whiskies de qualité (Les Menhirs (Eddu), Warenghem (Armoric), Glann ar Mor (Kornog), Sainte-Colombe (Roc’Elf). Stéphane Kerdodé explique : «Coupé à l’eau de Brocéliande pour se rapprocher des 40º, le Galaad ne sera ni tourbé, ni fumé. On y retrouvera plutôt l’esprit du whisky japonais, plus floral et plus fruité, ainsi que le goût de la première cervoise Lancelot. » Le rhum quant à lui a besoin d’un vieillissement d’une à deux années. Stéphane Kerdodé envisage de faire vieillir certains de ses fûts sur les îles bretonnes, afin de varier les saveurs. Les autres seront descendus à 40 mètres de profondeur dans l’ancienne mine d’or sur laquelle est construite l’entreprise. En attendant, la brasserie a lancé son gin « Seizh ».

 

Quatre médailles au World Beer Awards

En août dernier, La Brasserie Lancelot a obtenu lors des World Beer Awards à Londres quatre médailles : trois d’or (XI.I Samhain, catégorie Belgien Style Strong ; Blanche Hermine IPA, catégorie American style IPA ; Duchesse Anne, catégorie Belgian style triple) et une d’argent (Duchesse Anne Triple Hops, catégorie Belgian style triple).

A noter que la Brasserie de Bretagne a également reçu lors des World Beer Awards trois médailles : une d’or, une d’argent e une de bronze.

 

Fournisseur officiel de la Route du Rhum

A l’occasion de la Route du Rhum, course transatlantique en solitaire dont le départ a lieu tous les quatre ans à Saint Malo, la Brasserie Lancelot a créé une nouvelle bière aromatisée au rhum de Guadeloupe. L’enjeu était de taille : tenir une brasserie éphémère de 1.000 m2 pendant 10 jours et servir 9.600 bières quotidiennement à près de deux millions de visiteurs. Pari gagné. Stéphane Kerdodé a défendu son savoir-faire et sa marque sur l’événement et confie : «J’ai su que le pari était gagné dès le premier soir. Je me suis toujours dit que je pouvais devenir le Guiness breton… C’est ce que l’on montre aujourd’hui à Saint-Malo.»

 

Sources : Télégramme – 08/02/2017, Ouest France – 26/04/2018 & 03/11/2018