La Sica s’adapte à l’évolution de la consommation

Producteur de choux. Photo credit : Sica Saint Pol de Léon

Avec 700 exploitations adhérentes et 230.000 tonnes de légumes récoltées, la Sica (Saint Pol de Léon, 120 salariés, CA 2017 : 205M€) est la première entreprise française de production de légumes frais sous la marque Prince de Bretagne. Certains sont des références phares : le chou-fleur et les autres choux (plus de 67 millions de têtes), les tomates (près de 30.000 tonnes), les échalotes (22.000 tonnes), les salades (plus de 20.000 tonnes) et les artichauts (plus de 19.000 tonnes). Cependant, la coopérative développe aussi la production de légumes de diversification (potimarrons, légumes anciens, mini-légumes, rhubarbe, endives, etc.). Pour s’adapter à l’évolution de la consommation, la coopérative mise aussi sur le bio, le zéro pesticide et l’innovation.

 

Le bio et le naturel progressent

Depuis 1998 (20 ans déjà), la Sica propose en parallèle à la gamme traditionnelle, une gamme certifiée de légumes biologiques. Aujourd’hui, une trentaine de producteurs (et une dizaine en cours de conversion) produisent près de 20.000 tonnes de légumes bio. Cette gamme est en forte croissance (+25% entre 2016 et 2017) et génère un chiffre d’affaires de 6,5M€, soit 5% du CA global.

En 2018, les producteurs de tomates Prince de Bretagne ont lancé le label « 100% Nature & Saveurs » afin de valoriser leurs pratiques. La démarche a regroupé les deux tiers des producteurs de tomates grappe de la coopérative. Ils s’engagent à n’utiliser que des produits de biocontrôle dans leurs cultures de tomates labellisées 100% Nature & Saveurs, sans aucun pesticide de synthèse, et sans résidu de molécule de synthèse sur les tomates. La conformité au cahier des charges 100% Nature & Saveurs est contrôlée par l’organisme indépendant Certipaq.

En outre, la Sica s’est associée à Solarenn et Savéol pour lancer le label « Sans pesticides, 100% Nature»…

Côté innovation, la Sica a, par exemple, testé en 2017 les ventes de semoule de chou-fleur (râpé en sachet) qui ont un grand succès aux États-Unis. Le but est d’inciter les jeunes à consommer du chou-fleur.

 

Nouvelle plateforme logistique

La Sica va construire une gigantesque plateforme logistique et de conditionnement afin de massifier les volumes et accélérer les livraisons. L’installation remplacera les 20 stations de stockage de légumes frais existantes, réparties sur toute la zone de production. La Sica considère cet outil comme structurant et innovant pour améliorer l’attractivité et la compétitivité de sa filière.

 

Sources : Sica Saint Pol, Ouest France – 07/03/2018, La France Agricole – 08/10/2018

Crédit photo : Sica Saint Pol