Imascap innove pour la chirurgie orthopédique

Photo credit : Imascap

Prothèse personnalisée de l’épaule

Imascap (Plouzané) a développé une solution logicielle d’assistance à la chirurgie orthopédique de l’épaule baptisée Glenosys. Ce logiciel permet de reconstituer l’os du patient en 3D, de donner des mesures, de visualiser la prothèse en 3D et de simuler étape par étape le déroulement de la chirurgie. Surtout, il permet de générer des guides (instruments posés sur l’os du patient pour en permettre sa découpe et la pose d’une prothèse) personnalisés à partir de l’anatomie du patient, avec une précision d’1 mm et un écart possible de 2 degrés. Cette précision permet de réduire le taux d’échec de certaines chirurgies, notamment celle de l’épaule dont le taux d’échec est supérieur à 10%.

L’entreprise participe à un projet financé par l’Etat à hauteur de 2,2M€ pour développer des prothèses personnalisées. Les recherches ont débutées en 2016, l’approbation de cette prothèse par les organismes de certification est attendue.  La première pose clinique de cette prothèse personnalisée de l’épaule sera réalisée dans l’année. Deux filiales ont été créées aux États-Unis pour accompagner ces recherches avec 7 consultants.

 

FollowKnee

Le projet FollowKnee (budget de 24,5M€ sur 5 ans), lancé en janvier, est porté par le CHRU de Brest et coordonné par le LATIM (Brest), et regroupe B-Com, ID2 Santé, Immersion, CEA Grenoble, SLS et Imascap. Ce projet veut révolutionner chaque étape d’une opération du genou, de la conception des prothèses jusqu’au suivi post-opératoire, en passant par la fabrication et la pose. Pour cela, le projet combine scan de la morphologie du patient, impression 3D d’une prothèse conçue sur mesure, opération en réalité augmentée, et suivi post-opératoire par des capteurs miniatures intégrés à la prothèse, capables de déceler une infection ou tout défaut mécanique et de guider le patient lors de sa rééducation.

Imascap créera le modèle 3D et la base de données associée. L’objectif est d’obtenir un produit commercialisable avec une évaluation clinique des résultats d’ici 5 ans. Si FollowKnee aboutit, il pourrait être transposé aux chevilles, aux épaules et aux hanches.

 

Dans le giron de l’américain Wright Medical Group

La technologie d’Imascap a suscité l’intérêt de Wright Medical Group, fabricant américain de prothèses et spécialiste de la chirurgie des extrémités. Cette opération permet donc au groupe américain de bénéficier de toutes les innovations d’Imascap.

 

Sources : Ouest France Entreprises 06/09/2017, Immersion, Usine Digitale 23/01/2018, Les Echos – 12/01/2018

Crédit photo : Imascap